Wednesday, August 23, 2006

ObjectDCL for AutoCAD is open source

A time ago I mentioned that ObjectDCL (an interactive replacement of the DCL language for developing dialog boxes within AutoCAD using AutoLISP) was about to be open source and now it is.

364 files and 7740KB source code in C++ available right now at http://sourceforge.net/projects/objectdcl/

 

Technorati: , ,

1 comment:

  1. Restored comments

    DuctiSOFT inc. said...

    D’abord et avant tout, je tiens personnellement à présenter des excuses au sujet des délais avant de faire une annonce publique. Nous sommes occupés à fignoler certains détails. Il nous faudra quelques semaines avant que notre site soit en ligne.

    Je souhaite par la présente faire des déclarations et révéler notre stratégie. Nous croyons fermement que la communauté a le droit de connaître et de comprendre d’où nous venons, où nous en sommes et où nous nous dirigeons.

    DuctiSoft Inc est une société par action à capital fermé sous la loi canadienne. Elle fut fondée le 13 janvier 2007. Notre principale mission est de développer et promouvoir ObjectDCL comme plateforme de développement d’outils dédiés à l’environnement AutoCAD ayant pour but la réalisation de gains de productivité. Le conseil d’administration et les directeurs de l’entreprise répondent aux actionnaires et à la communauté.

    Je me nomme Martin Leduc. Je suis un ingénieur canadien qui a œuvré plusieurs années dans l’industrie des télécommunications. J’amène avec moi des années d’expérience en recherche et développement, en génie logiciel, en automatisation des tests et en opération d’outils logiciels de contrôle de la qualité. Les projets auxquels j’ai contribué ont connu des performances rivalisant les meilleures sociétés œuvrant dans le logiciel sur des mesures tel que le taux de bogues par ligne de code et le taux de bogue par mois-homme à long terme.

    Afin de permettre une continuité dans le cycle de vie de ObjectDCL, nous avons étudiés plusieurs modèles d’affaires afin de connaître la forme qui est la mieux adaptée pour supporter l’intérêt de la communauté, pour être économiquement viable et pour mobiliser les ressources nécessaires offrant l’assurance que ObjectDCL atteigne son plein potentiel.

    Durant la démarche, toutes les options ont été analysées, incluant la continuation du projet à source ouvert et l’appui sur un développement à source fermé. Premièrement, les projets à source ouvert ont besoin d’une équipe centrale dédiée à conserver le contrôle intellectuel des changements. Deuxièmement, les projets à source ouvert qui réussissent le mieux sont supportés par d’importantes sociétés œuvrant dans le logiciel (I). Réussir à intéresser les plus grand esprits aux projets à source ouvert est coûteux (II) puisqu’il y a compétition avec des activités commerciales qui ont déjà cours. Troisièmement, il n’y a pas de société forte qui supporte ObjectDCL. Nous pouvons, avec prudence, affirmer que les projets à source ouvert peuvent bénéficier d’apports importants de la part d’individus et évoluer rapidement. Cependant, le manque de contrôle intellectuel des changements peut mener à des projets fragiles, difficiles à gérer et de taille disproportionnée au problème à solutionner. Ceci est plus dommageable pour des librairies logicielles que pour les applications. Dans tous les cas, l’adoption par le marché se fait plus rare, et pour cause!

    C’est avec le plus grand regret que nous avons imposé la révocation de la licence GPL (III) comme condition à l’achat complet des droits intellectuels. Nous avions la conviction que dans l’éventualité de la continuité du projet à source ouvert, nous conservions l’obligation morale de supporter le projet, se s’assurer de sa bonne tenue et de son plein succès. Nous croyons toutefois que la cessation des droits préalablement consentis par l’auteur original est nécessaire afin de faire la meilleure utilisation possible de nous ressources, qui, autrement, aurait été distraites par la gestion de deux projets et ayant pour conséquence de mettre de la distance entre les résultats concrets et la finalité souhaitée.

    Une société incorporée semble être le moyen le plus efficace pour donner un second départ et un nouveau cycle évolutif à ObjectDCL. Comme je l’ai mentionné ci-haut, le but principal de ObjectDCL est de réaliser des gains de productivité. Il est raisonnable de solliciter une partie des gains et de les canaliser dans d’intenses développements par une équipe à temps complet. Aussi, il devient possible de fournir des services professionnels, de négocier et partager le risque lié au développement de certaines fonctions en demande. Dans tous les cas, ces activités serviront au développement de ObjectDCL. Il serait plus difficile, risqué et moins efficace de réaliser tout cela avec d’autres formes d’organisation.

    Le modèle d’affaire pourrait changer dans un temps futur, mais à ce moment-ci, il s’agit de la forme que nous prenons.

    Bien à vous,

    Martin Leduc, ing.
    Vice-Président
    DuctiSoft Inc.


    DÉCLARATION
    AutoCAD est une marque de commerce de Autodesk Inc. ObjectDCL est une marque de commerce de DuctiSoft Inc.
    Qui plus est, ce document n’est pas un avis juridique et ne DOIT PAS servir comme substitut d’un avis donné par un avocat qualifié, en particulier en relation avec les lois qui sont touchées par ce document. Ce document ne fait qu’exprimer des opinions et de l’information en toute bonne foi.
    (I) Open Office est supporté par Sun Microsystems. Eclipse a été introduit et supporté par IBM et maintenant 115 sociétés membres contribuent à son financement. (www.eclispe.org)
    (II) Le projet Eclipse requiert des ressources financières et humaines valant plusieurs millions de dollars américains. (http://www-128.ibm.com/developerworks/rational/library/nov05/cernosek/ et www.eclipse.org)
    (III) Les lois internationales portant sur les droits d’auteur donnent le privilège exclusif à l’auteur de mettre fin à tous droits consentis, en tout temps et sous ses toutes formes (incluant une licence GPL), à moins qu’une cession irrévocable des droits ait été signée et déposée auprès d’une institution juridique compétente.


    ----------------

    First and foremost, I want to apologize personally about the delay before making a public announcement. We were busy tying up the loose ends on our side. It will take a few more weeks before our website comes online.

    I want to use the opportunity to disclose some information, including our strategy. We firmly believe that the community has the right to know and understand where we are coming from, where we stand and where we are headed to.

    DuctiSoft Inc is a privately held Canadian company founded on January 13th 2007. Its primary mission is to develop and promote ObjectDCL as a development platform for building tools dedicated to the AutoCAD environment that provide productivity gains. The board of administrators and executive officers are responding to the company stakeholders and to the community of users.

    I, Martin Leduc, am a Canadian software engineer with telecommunication industry background. I bring with me years of expertise in research and development, software engineering processes, software test automation and the operation of quality control tools. The projects I worked on managed to rival the performance of the best software company on metrics such as defect rate per line of source code and long term defect rate per man-month.

    In order to ensure the continuity of the product life, we studied several business models to find what could best promote the interest of the community, be a viable venture and mobilize the necessary resources to have ObjectDCL reach its full potential.

    Part of the process, all options had been visited, including the continuation of the open source project and reliance on closed source development. First, open source projects require a strong core team dedicated to maintaining intellectual control on code change. Second, the most successful open source projects are backed by giant software companies (I). Getting the best minds to display interest to an open source project is expensive (II) as there is competition with other commercial activities they are already engaged into. Third, there is no giant software company backing up ObjectDCL. We can safely say that open source projects can see significant contributions from individuals and evolve quickly. However, the lack of intellectual control on changes can lead to fragile, unmanageable and bloated projects. This has more dire consequences for API projects as opposed to applications. In any case, adopters tend to be rarer in such case, and for good cause.

    It is with great regret that we chose to have the GPL license revoked (III) as a condition of buying the rights on the product. We felt that in the eventuality of the open source project evolving in parallel to closed source development, we, as prospect buyer of all copyrights, would retain the moral obligation to manage it ourselves, to maintain intellectual control for it to grow to its full potential. We believe the termination of previously granted rights on the source code is the proper way to ensure the best use of our resources, which otherwise risked to be stretched thin and thus distancing us all from the primary mission.

    An incorporated company seems the most efficient mean to jump start a new evolutionary cycle for ObjectDCL. As I mentioned earlier, ObjectDCL’s primary purpose is to generate productivity gains. It is reasonable to mobilize a portion of these gains and funnel it through intense development by a full-time staff. Also, it becomes possible to provide professional services, and to negotiate and share risk in introducing much needed features. All of which can serve to further the development of ObjectDCL. It is more difficult, riskier and less efficient to realize this with other types of organization.

    The business model could change in the future, but at this moment, it is the form it will take.

    Regards,

    Martin Leduc, P.E.
    Vice-President
    DuctiSoft Inc.


    DISCLAMER
    AutoCAD is a trademark of Autodesk Inc. ObjectDCL is a trademark of DuctiSoft Inc.
    Further, this document does not constitute legal advice and MUST NOT be used as substitute for the advice of a lawyer qualified in the particular areas of law to which this document relates. It expresses opinions and information that are provided in good faith.
    (I) Open Office is supported by Sun Microsystems. Eclipse was initiated and supported by IBM and now has 115 member companies providing funding. (www.eclispe.org)
    (II) The Eclipse project requires millions of US dollars for its functioning in financial and staff resources. (http://www-128.ibm.com/developerworks/rational/library/nov05/cernosek/ and www.eclipse.org)
    (III) International copyright laws grants the right to the author to revoke any license at any time and of any form (including GPL), unless an irrevocable grant of rights is registered to a proper legal body.
    March 18, 2007
    JG Gerth said...

    An interesting claim, however I think you'll find the broad statement "chose to have the GPL license revoked (III) " patently impossible.

    Certainly Ductisoft can purchase all rights to the original source code from the original developer, and release a closed source version, however they cannot revoke the GPL version, and it's already been licensed and downloaded. Further, if they are incorporating any changes made by any contributors, they will also need to acquire copy rights from each of the contributors.

    essentially they can fork the existing ObjectDCL project, and will potentially face competition from the opensource version. They CANNOT revoke already released GPL versions
    March 19, 2007
    Anonymous said...

    ObjectDCL is no longer open source. DuctiSOFT Inc bought the project and put it back on track.

    You can find the new version, release 3.5, on http://www.ductisoft.com.

    It works for R16 and R17. The editor is now free and the project is more stable and reliable than ever!
    June 24, 2007

    ReplyDelete

Some of the latest blog posts

Subscribe to RSS headline updates from:
Powered by FeedBurner